Trois unités soutenues par les USA passent du côté de Bachar el-Assad

Trois unités chiites qui avaient auparavant mené la guerre contre Daech en Irak du côté des Etats-Unis, sont passées du côté du président syrien Bachar el-Assad et participent actuellement à des affrontements militaires dans le sud et le sud-est de la province d’Alep, selon l’armée américaine.

Plusieurs unités chiites qui avaient auparavant lutté aux côtés des Etats-Unis, participent actuellement à des affrontements militaires en Syrie avec l’armée du président Bachar el-Assad contre les forces de la coalition américaine et des détachements d’insurgés syriens, rapporte le site d’information Daily Beast, se référant à des sources au sein du ministère américain de la Défense.

Lire Aussi:  La Russie l’affirme : elle est désormais capable d’éteindre les satellites ennemis grâce à une arme mystérieuse

« Au moins trois brigades qui ont avec succès mené la guerre contre Daech en Irak, l’unité de l’organisation Badra, Kataïb Hezbollah et Asaïb Ahl al-Haq, participent à des affrontements militaires et subissent des pertes dans le sud et le sud-ouest de la province d’Alep », lit-on dans le communiqué.

Les sources au sein du ministère américain de la Défense ont également confirmé que la brigade Badra menait la guerre « du côté d’autres groupes irakiens soutenus par les forces aériennes russes, des spécialistes irakiens et tous ceux qui sont du côté du président Bachar el-Assad ».

Le chercheur Philippe Smit, de l’Université du Maryland, a témoigné que l’Iran et les forces aériennes russes soutenaient les miliciens, notamment à Alep. On sait que la brigade Asaïb Ahl al-Haq est appuyée par des militaires iraniens.

Lire Aussi:  Les médias allemands redoutent le retour du «train fantôme» russe

La Syrie est le théâtre d’un conflit armé depuis mars 2011. Selon l’Onu, dont les dernières statistiques remontent à 18 mois faute de données, cette guerre a déjà fait plus de 250 000 morts et poussé des millions de personnes à l’exil. Les troupes gouvernementales syriennes combattent les groupes terroristes dont les plus dangereux sont l’Etat islamique (EI, Daech) et le Front al-Nosra.

Les forces aériennes russes ont lancé une opération militaire contre les terroristes en Syrie le 30 septembre 2015, à la demande du président syrien Bachar el-Assad.

Source