La Corée du Nord fabrique de nouveaux missiles capables de frapper les USA

Des agences de renseignement US ont trouvé les preuves que la Corée du Nord était en train de construire de nouveaux missiles intercontinentaux capables d’atteindre le territoire des Etats-Unis, relate le journal américain The Washington Post.

Malgré le récent sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un et des poignées de main des deux leaders souriants, la partie nord-coréenne produit de nouveaux missiles intercontinentaux, annonce le journal américain The Washington Post en se référant à des responsables US du renseignement.

En outre, ces nouveaux missiles seraient fabriqués dans l’usine où a été construit le premier engin capable d’atteindre la côte est des Etats-Unis, expliquent les interlocuteurs de l’agence en citant les données de récentes images satellites recueillies par l’Agence nationale géospatiale de renseignement.

Lire Aussi:  Fête foraine: Israël place une centaine de snipers sur sa frontière avec la Bande de Gaza

«Des preuves obtenues récemment, dont des photos prises par satellites au cours de ces dernières semaines, indiquent que le travail est en cours sur au moins un, ou même deux, ICBM (missile intercontinental, ndlr) à carburant liquide dans un grand complexe de recherche à Sanumdong, non loin de Pyongyang», lit-on dans le média.

Cependant, ces nouvelles données de renseignement n’indiquent pas que la Corée du Nord renforce ses capacités nucléaires, précise le journal.