Coup au Gabon: Ali Bongo aurait eu un deuxième AVC en apprenant la nouvelle

L’armée a organisé un coup d’Etat au Gabon, déclarant qu’elle était mécontente de la direction du président Ali Bongo, qui apparemment se remettait d’un accident vasculaire cérébral au Maroc. Le président Ali Bongo était en convalescence au Maroc depuis plus de deux mois après un accident vasculaire cérébral.

Selon nos sources au sein de la famille d’Ali Bongo, le chef de l’État gabonais aurait eu une autre attaque AVC après avoir été informé de la situation de son pays. notre informateur nous a dit que la situation était critique par rapport au premier et qu’il est actuellement en soins intensifs raison pour laquelle il n’a fait aucune communication sur la situation actuelle de son pays.

Lire Aussi:  145 enfants soldats libérés par deux groupes armés au Soudan du Sud

La famille Bongo gouverne le Gabon depuis 50 ans et l’actuel chef de l’État a hérité du trône de son père. La France qui exploite les ressources naturelles de ce pays a déjà utilisé les médias nationaux pour diffuser de fausses informations sur la situation du pays. Notre correspondant du Gabon nous a dit par téléphone que la situation n’était pas sous contrôle et qu’il y avait des forces armées dans la capitale.

La France qui exploite le pétrole, le manganèse et le bois du Gabon a déjà envoyé plus de 100 soldats au Gabon pour protéger ses intérêts dans le pays.Selon la France, le gabon doit continuer à être dirigé par la famille Bongo pour pouvoir continuer à extraire les matières premières.

Lire Aussi:  Un maire du Royaume-Uni interdit à Trump d'entrer dans sa ville. voici les raisons...

Le discours d’Ali Bongo à l’occasion du Nouvel An “a renforcé les doutes sur la capacité du président à continuer à assumer les responsabilités de son bureau”, a déclaré le lieutenant Kelly Ondo Obiang, chef du Mouvement patriotique autoproclamé des Forces de défense et de sécurité de Gabon.