Urgent: Trump a commencé à faire ce que Vladimir Poutine voulait de lui.

Donald Trump a proposé à Emmanuel Macron de quitter l’Union européenne, a révélé The Washington Post

Alors que le président américain Donald Trump se prépare à participer, le mois prochain, à un sommet de l’OTAN et puis à une rencontre historique avec son homologue russe Vladimir Poutine, ses attaques contre l’Union européenne et d’autres piliers de l’ordre occidental éclipseront les efforts de son administration qui entend rassurer les alliés des États-Unis que ces derniers croient toujours en des projets transatlantiques.

Lors d’une rencontre privée à la Maison-Blanche, fin avril, quand Donald Trump discutait du commerce avec le président français Emmanuel Macron, il lui a brusquement demandé : « Pourquoi ne quittez-vous pas l’Union européenne ? » Et il a ajouté que si la France sortait de l’Union européenne, il lui offrirait un accord commercial bilatéral avec de meilleures conditions que celles de l’Union européenne.

Lire Aussi:  Macron : “Ça ne servait à rien de s’attaquer au régime de Khadafi” sarkozy est un ...

Ce dialogue vient d’être révélé par deux responsables européens, mais la Maison-Blanche a jusqu’ici refusé de faire tout commentaire.

Selon le quotidien américain, « la proposition de Trump à Macron trahit un manque fondamental de connaissance des points de vue de Macron chez Donald Trump. Voilà comment le président des États-Unis exhorte un autre président à quitter un bloc qui réunit les alliés de la Maison-Blanche, ce qui contredit la politique annoncée par l’administration américaine.

Lors de ses campagnes électorales, Trump attaquait sans cesse l’OTAN, mais le rythme et la cruauté de ses attaques ont nettement augmenté.

Juste cette semaine, lors d’un rassemblement dans le Dakota du Nord, Trump a déclaré que l’Union européenne avait été certainement mise sur pied pour tirer des avantages des États-Unis et s’attaquer à leurs banques.

Lire Aussi:  Obama veut renvoyer le directeur du FBI après les élections US

D’autres rapports signalent que le locataire de la Maison-Blanche a récemment dit aux dirigeants du G7 que l’OTAN était aussi mauvaise que l’ALENA.

C’est une tendance de plus en plus profonde qui conduit à une conclusion inévitable : Trump ne croit pas au caractère continu de l’Union européenne et de l’OTAN ainsi qu’à l’engagement des États-Unis face à ces deux blocs ».