La France ne reconnaitra pas l’indépendance de la Catalogne

«S’il devait y avoir une déclaration d’indépendance, elle serait unilatérale, elle ne serait pas reconnue», a déclaré la ministre des Affaires européennes Nathalie Loiseau.

Si la Catalogne déclarait unilatéralement son indépendance mardi, la France ne la «reconnaîtrait pas», a déclaré lundi 9 octobre la ministre des Affaires européennes, Nathalie Loiseau. Le président de l’exécutif autonome catalan, Carles Puigdemont, qui doit prendre la parole mardi devant le Parlement régional, pourrait proclamer l’indépendance de la Catalogne en s’appuyant sur les résultats du référendum du 1er octobre où le «oui» l’a largement emporté malgré un faible taux de participation.

«S’il devait y avoir une déclaration d’indépendance, elle serait unilatérale, elle ne serait pas reconnue», a déclaré Nathalie Loiseau sur CNEWS. «On ne peut pas résumer la Catalogne à la consultation que les indépendantistes (ont) organisée», a-t-elle ajouté.

Lire Aussi:  Un opposant exige un test ADN à Ali Bongo avant les élections présidentielles

Le gouvernement autonome de Catalogne a publié vendredi soir les résultats définitifs de cette consultation qui avait été interdite par le Tribunal constitutionnel. Le «oui» à l’indépendance l’a emporté avec 90,18% des voix de quelque 2,3 millions d’électeurs malgré le déploiement des forces de police, soit une participation de 43% des inscrits.

La ministre des Affaires européennes a par ailleurs rappelé que si l’indépendance de la région «était reconnue, ce qui n’est pas ce dont on est en train de parler, la première conséquence c’est qu’automatiquement elle sortirait de l’Union européenne». Dimanche, des centaines de milliers de partisans de l’unité de l’Espagne sont descendus dans les rues de Barcelone.

Lire Aussi:  RDC : « Pas d’élections avant 2019 », annonce Corneille Nangaa

Source