Trump président : ces stars qui veulent quitter les Etats-Unis

Alors que Donald Trump est élu président des États-Unis, plusieurs célébrités du monde du spectacle ont affirmé leur volonté de quitter les Etats-Unis

Parmi elles, le célèbre acteur noir, Samuel L. Jackson qui avait annoncé, en décembre 2015 sur le plateau du talk-show Jimmy Kimmel Live !, vouloir s’expatrier en Afrique du Sud au cas où cette «ordure deviendrait président». L’ex enfant star Disney Miley Cyrus, pourrait, elle aussi, très sérieusement considérer son avenir en dehors des frontières de son pays d’origine. C’est du moins ce qu’elle avait clairement laissé entendre sur son compte Instagram. « Honnêtement, je déménage s’il est élu président ! Ce ne sont pas des paroles en l’air », avait-elle lancé.

Un point de vue qu’elle partage avec Whoopi Goldberg, lancée au cinéma par un Steven Spielberg au milieu des années 80. Alors qu’une élection de Trump paraissait encore impensable, elle avait rendu public son choix en janvier dernier. «Vous savez, il est peut-être temps pour moi de bouger. Je peux me le permettre», avait-elle dit dans l’émission américaine «The View».

L’ancienne femme du rappeur Wiz Khalifa, Amber Rose, n’est pas en reste. A en croire ses avertissements, elle serait même déjà en train de faire ses cartons. «Je ne peux même pas y penser ! Je déménage, je bouge ! Je ne peux pas. Et je prends mon fils avec moi !» avait-elle confié à US Weekly en mars.

Bien connu en France, Stephen King, auteur de nombreux best-sellers, a déjà prévu de s’exiler au Canada, frontalier du Maine. Un choix identique à celui de Neve Campbell, actrice de House of Cards, Canadienne d’origine, et qui pourrait également être celui de Barbra Streisand. «Soit je viens en Australie, soit au Canada», avait-elle promis en août dernier à la chaîne australienne 60 Minutes en août.

Plus originaux, la chanteuse Cher et Jon Stewart, présentateur du célèbre Daily Show, entendent pour leur part rejoindre… une autre planète.

Source