Le braqueur dont la photo avec Macron a fait du buzz arrêté pour possession de stupéfiants

Le jeune braqueur Reaulf Flemming, un protagoniste du cliché qui a fait polémique début octobre avec Emmanuel Macron posant en compagnie de deux jeunes hommes, aurait été interpellé pour possession de stupéfiants et rébellion.

Le braqueur Reaulf Flemming, qui a posé avec Macron sur un selfie controversé qui a provoqué des réactions sur les réseaux sociaux, a été interpellé pour possession de stupéfiants, annonce Le Parisien se référant au journal local de Saint-Martin Le Pelican.

Reaulf Fleming, contrôlé par des gendarmes à proximité de son domicile, à Quartier d’Orléans, s’y trouvait en compagnie d’une dizaine de personnes et a essayé de s’enfuir, selon Le Pelican. D’après Le Parisien, au moment où il a pris la fuite, Reaulf Fleming aurait laissé tomber «un sachet contenant 25 cachets d’ecstasy et du cannabis».

Lire Aussi:  Le convoi de François Hollande à l'origine d'un accident mortel ?

D’après le journal, l’ancien braqueur condamné en 2015 à cinq ans de prison se serait rebellé avant de se présenter, ce mercredi, en comparution immédiate au tribunal correctionnel de Marigot.

Sur une photo prise le 29 septembre lors d’un déplacement d’Emmanuel Macron sur l’île de Saint-Martin, le Président pose aux côtés de deux jeunes dont l’un fait un doigt d’honneur, l’autre étant un ancien braqueur à qui Macron a fait la morale.