Fillon demande l’interdiction des Frères Musulmans en France

François Fillon a affirmé sa volonté de faire interdire en France les organisations affiliées au mouvement des Frères Musulmans, lors d’un meeting du 21/09/2016. 

François Fillon: «Je veux la dissolution immédiate de tous les mouvements qui se réclament du salafisme ou des Frères musulmans, parce qu’ils défendent des idées qui sont contraires à nos valeurs

« Pour avoir défendu des idées contraires à nos valeurs, nous avons dissout autrefois des mouvements politiques d’extrême-gauche ou d’extrême droite ».
«J’ai réclamé le contrôle administratif du culte musulman, et l’interdiction de son financement par l’étranger tant que son intégration dans la République ne sera pas achevée.»

Il demande aussi une immigration «réduite à son minimum».

Un cadre de l’UOIF, organisation affiliée aux Frères musulmans en France explique que le projet d’un État islamique doit procéder «par étapes» et dans le plus grand secret:
«Voilà comment le Prophète a planifié, dans un secret total, son plan d’action, son projet, son programme. On doit travailler secrètement, jusqu’à ce qu’on mette en place le projet entier.»
«Quand on est en état de faiblesse, il faut attendre un peu. Il faut acquérir la force pour pouvoir réagir. En tant que communauté musulmane de France, nous devrons travailler en douceur, sans crier au loup. Nous devons multiplier nos actions sans faire trop de bruit.»

Europe-Isreal