Nice : une famille niçoise appelle son bébé Mohamed Merah.

La mairie de Nice a annoncé vendredi qu’elle avait saisi la justice pour faire modifier l’état-civil d’un bébé déclaré début novembre sous le nom de « Mohamed, Nizar Merah », évoquant celui des attaques terroristes djihadistes de Toulouse et Montauban en 2012.

« Alors que notre ville a été touchée de plein fouet par un attentat cet été et que ses habitants sont encore meurtris, il est inadmissible de constater de tels agissements. C’est pour cette raison que nous avons alerté le procureur afin qu’il prenne les mesures adéquates pour faire modifier cet acte de naissance dont le contenu porte atteinte à notre République », a indiqué Christian Estrosi, premier adjoint et président de la Métropole Nice Côte d’Azur, dans un communiqué.

« Il appartient désormais au Procureur d’apprécier si le prénom signalé est contraire à la loi et s’il juge opportun de saisir le Juge des Affaires Familiales aux fins de modification. En effet, l’officier d’Etat Civil ne dispose plus du pouvoir d’appréciation de recevabilité du prénom d’un enfant, responsabilité qu’il exerçait auparavant sous l’autorité du parquet. Toutefois, la ville de Nice et ses agents restent vigilants quant à tout comportement ou acte qui pourrait être assimilé à une apologie du terrorisme », a expliqué M. Estrosi.

Mohamed Merah avait tué sept personnes en mars 2012 : un militaire à Toulouse, puis deux parachutistes à Montauban, et trois enfants et un adulte dans une école juive toulousaine.

Source> Le Monde Juif.info