Syrie : Les États-Unis déploient son armée au sol aux côtés des rebelles

Des forces spéciales américaines sont déployées sur le sol syrien et ont établi le contact avec l’opposition, indique le ministre américain de la Défense Ashton Carter.

Des commandos américains ont déjà établi le contact avec les forces qui partagent les objectifs de Washington, rapporte le quotidien américain Washington Times faisant référence à Ashton Carter, ministre américain de la Défense. En outre, les commandos, selon le ministre, trouvent de nouvelles cibles pour les forces aériennes et aident à concentrer les efforts des forces locales sur les faiblesses de l’Etat islamique.

Selon M.Carter, l’élite des forces spéciales américaines est déployée en Syrie. Le Washington Times souligne qu’il y a environ 40 commandos parmi les rebelles syriens ayant pour principal objectif de contrer le flux d’armes et de militants à Raqqa, la capitale de facto de Daech. Quant à l’Irak, les commandos américains aident les forces armées à trouver et supprimer les chefs de l’EI.
Le ministre a ajouté que les Etats-Unis comptaient renforcer la pression sur Daech non seulement en Syrie et en Irak mais aussi dans d’autres régions où le groupe terroriste a des cellules.
« Il y a aussi une opportunité pour les nations qui ont été du mauvais côté de cette lutte jusqu’à présent — la Russie et l’Iran. Ils peuvent mieux contribuer à la lutte en arrêtant leur soutien continuel à Bachar el-Assad, qui est l’instigateur principal du radicalisme et du terrorisme en Syrie », a déclaré M.Carter.

Lire Aussi:  Syrie: La Russie prête à déployer des troupes au sol pour affronter les forces spéciales US

Le ministre a également fait remarquer que les Etats-Unis demanderaient à leurs alliés et partenaires, soutenant l’opération américaine en Syrie et en Irak, de multiplier leur contribution. Selon lui, Washington attend une plus forte contribution militaire, ainsi qu’une plus forte participation diplomatique, politique et économique au renforcement des institutions d’Etat au Proche-Orient et en Afrique du nord.

Source