C’est pas moi, c’est Poutine !…