Quand la Russie menace de raser le Qatar