Incroyable: Un adolescent américain réussi à réaliser une fusion nucléaire depuis sa salle de jeux

Dans l’ancienne salle de jeu de la maison familiale, un jeune américain pourrait avoir décroché le Graal en matière de physique nucléaire : réaliser une fusion. S’ils se confirment, ses résultats feraient de lui le plus jeune scientifique au monde à avoir accompli une telle prouesse.

De longs cheveux hirsutes, une grosse barbe blanche ; et d’épaisses lunettes vissées sur le nez : l’image d’Épinal du savant fou. Mais réaliser une fusion nucléaire n’est pas l’apanage de quelques vieux ermites adeptes de la physique nucléaire. Un jeune américain de 14 ans vient en effet lui-aussi de tenter l’expérience. Qui plus est, dans la maison familiale !

De l’ancienne salle de jeu aménagée par ses parents il ne reste plus rien, ou presque. Jackson Oswalt l’a en effet investie depuis ses 12 ans pour en faire un véritable laboratoire, dédié à la physique nucléaire. Son but : atteindre le Graal en la matière, le processus de fusion. Un objectif qu’il serait parvenu à réaliser le 19 janvier de l’année dernière, quelques heures seulement avant son anniversaire.

Lire Aussi:  L'Ethiopie lancera son premier satellite ultra sophistiqué en 2019

Mieux qu’une console de jeux !

Adossé contre la fenêtre de l’ex-salle de jeu et posé sur des tréteaux, ça n’est rien de moins qu’un réacteur nucléaire que le jeune américain a bâti de toutes pièces. Un dispositif au cœur duquel un courant induit – accompagné d’une tension de 50.000 volts – traverse un plasma. But de l’opération : faire fusionner deux atomes de deutérium, isotope de l’hydrogène aussi nommé hydrogène lourd. Une prouesse technico-scientifique que l’adolescent estime avoir accomplie, après plusieurs mois de tâtonnements.

« Au cours des derniers mois, j’ai fait d’énormes progrès résultant de la réparation de fuites majeurs dans mon système. J’ai maintenant des résultats que je pense être à la hauteur. […] J’envisagerais même de croire que je suis parvenu à la fusion », avançait ainsi il y a peu sur le forum en ligne fusor.net le jeune physicien. Des affirmations émises par un potentiel scientifique de génie… qui reste toutefois un adolescent de 14 ans, avec toute la part d’incertitude que cela implique.

Lire Aussi:  Un lecteur DVD possède 10 fois plus de lignes de code que la première navette spatiale

Une réussite en cours de reconnaissance

Même si les résultats de ses expériences n’ont pas (encore) été publiés dans la moindre revue à comité de lecture, reste que le groupe de spécialistes du Fusor Research Consortium s’est déjà penché sur les accomplissements prétendus du jeune garçon. Et son verdict a été sans appel : Jackson Oswalt fait désormais partie du club très fermé des « fusionneurs » !

« Bon travail. Beau système. Tu as mis pas mal d’argent là-dedans », commente l’administrateur du consortium Jason Hull dans un message posté sur le forum en ligne. Précision importante, en effet : le coût du dispositif imaginé et bâti par l’adolescent atteindrait un montant d’environ 10.000 dollars.

Lire Aussi:  Madagascar : des sacs biodégradables à base de manioc

Pour véritablement décrocher le Graal de la physique nucléaire, ne reste plus à Jackson Oswalt qu’à espérer une validation de ses résultats par une instance scientifique officielle. Une ultime étape à franchir, à l’issue de laquelle il pourrait alors être formellement déclaré plus jeune scientifique au monde à avoir accompli une réaction de fusion nucléaire. L’image d’Épinal du vieil ermite jouant avec l’atome risquerait bien, alors, de prendre un sacré coup… de jeune !

Source