Macron juge que les 80 km/h étaient «une connerie» de Philippe

Le 24 janvier, le chef de l’Etat rencontrait le chef des Républicains. Au sujet de la limitation à 80 km/h, Emmanuel Macron lui a rappelé que la mesure ne figurait pas dans son programme, allant jusqu’à évoquer «une connerie» du Premier ministre…

Quand le président de la République rencontre celui des Républicains, et en profite pour… railler le chef du gouvernement !

Je n’y suis pour rien dans cette affaire. C’est le Premier ministre et c’était une connerie.

Comme l’a révélé Le Parisien ce 26 janvier, Emmanuel Macron a vivement taclé Edouard Philippe alors qu’il évoquait le sujet de la limitation à 80 km/h sur les routes nationales lors de son tête-à-tête avec Laurent Wauquiez, le 24 janvier. «Je n’y suis pour rien dans cette affaire. C’est le Premier ministre et c’était une connerie. D’ailleurs, cette mesure n’était pas dans mon programme», a entre autres affirmé le locataire de l’Elysée.

Lire Aussi:  La Vérité ÉCLATE enfin au monde entier : Cette vielle dame appelée Brigitte Macron n’est pas La..

Dès son annonce, la mise en place des 80 km/h sur quelque 400 000 kilomètres de routes à travers la France avait rapidement suscité une colère chez nombre d’automobilistes comme chez les motards.

S’intéressant aux aspects techniques de cette mesure impopulaire, une enquête de France 2 prouvait au mois de février 2018 que l’abaissement de la vitesse de 90 km/h à 80 km/h sur les routes secondaires permettait une économie d’essence et plus de sécurité. Un reportage qui avait toutefois laissé circonspect de nombreux commentateurs, parmi lesquels des associations d’automobilistes et de motards.