Mauvaises nouvelles: Plus de 3000 ivoiriens sont morts pour rien

L’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo a été acquitté aujourd’hui de crimes contre l’humanité par la Cour pénale internationale, qui a ordonné sa mise en liberté immédiate .

« La Chambre fait droit aux demandes d’acquittement présentées par Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé (ex-chef du mouvement des Jeunes patriotes, fidèles à M. Gbagbo) concernant l’ensemble des charges » retenues contre eux et « ordonne la mise en liberté immédiate des deux accusés », a déclaré le juge président Cuno Tarfusser.

Premier ancien chef d’État à avoir été remis à la Cour, il était jugé pour des crimes commis pendant la crise post-électorale de 2010-2011, née de son refus de céder le pouvoir à son rival, l’actuel président ivoirien Alassane Ouattara. Les violences avaient fait plus de 3.000 morts en cinq mois.​​​​​​​

Lire Aussi:  Un opposant éthiopien inculpé de "terrorisme" pour avoir critiqué le gouvernement sur Facebook