La Fronde de David a échoué à intercepter les drones syriens

Les médias israéliens reconnaissent l’échec de la Fronde de David, système antimissile employé il y a deux jours par l’armée israélienne contre les drones syriens. Selon la chaîne libanaise Al Mayadeen qui se réfère à la presse israélienne, la Fronde de David a échoué à intercepter les missiles Tochka, ce qui constitue un échec pour ce système extrêmement coûteux. 

 » Ce revers est d’autant plus cuisant que chaque missile du système anti-missiles Fronde de David coûte un million de dollars et qu’il s’agit d’un premier test raté dans des conditions de combat « , ajoute Al Mayadeen.

Toujours selon la presse israélienne, l’un des missiles tirés en direction des drones syriens a explosé au dessous du Golan tandis que le second engin a disparu des radars sans que l’armée de l’air israélienne en retrouve les traces. Mais une chose est sûre : ce second missile n’a pas atteint sa cible.

Lire Aussi:  Les armes d’Israël et de l’OTAN dans les mains de Daech

Cité par Al Mayadeen, les médias israéliens estiment que la décision de faire appel à la Fronde de David pour refouler les drones syriens était  » juste », mais que l’opération a échoué. Le chroniqueur militaire de la Dixième chaîne israélienne a confirmé par ailleurs l’échec de la seconde pièce maîtresse de la « défense antimissile israélienne » qui aurait dû, après de multiples revers du Dôme de fer, servir d’obstacle aux missiles ennemis. Lundi 23 juillet, l’armée israélienne a fait retentir les sirènes d’alerte au-dessus du Golan ainsi qu’en Galilée. Dans la foulée, les médias israéliens ont annoncé que deux drones venaient de s’infiltrer dans l’espace aérien israélien depuis la Syrie voisine.

Quelques heures plus tard, Israël a annoncé avoir tiré deux missiles Patriot en direction de ces deux drones. La version israélienne des faits a changé en moins de deux heures quand l’armée israélienne a affirmé avoir eu recours pour la première fois à son système antimissile Fronde de David, spécialisé dans l’interception des missiles de moyenne et de longue portée.

Lire Aussi:  Syrie: des avions de la base frappée par les Etats-Unis ont mené des raids

Le site israélien Walla a commenté aussitôt cette annonce :  » Le système Fronde de David a réussi à intercepter deux missiles de type Tochka tirés depuis le sud-est de la Syrie contre Israël. Ces deux missiles chargés de 500 kilogrammes d’explosifs chacun, auraient dû frapper des cibles au cœur d’Israël, mais ils ont échoué « .

La défaite de la Fronde de David sur laquelle Israël a tout misé est reconnue quelques heures avant une visite-surprise du ministre russe des AE, Lavrov à Tel-Aviv. Cette visite axée selon les médias israéliens sur la présence iranienne en Syrie fait aussi l’objet d’une couverture médiatique « contrastée » en Israël. Alors que la presse israélienne mettait en relief il y a encore quelques heures le « non  » retentissant de Netanyahu à Poutine concernant le retour de l’armée syrienne au Golan occupé, une source israélienne reprise par l’agence de presse russe Rianovosti vient de démentir cette information:  » Israël n’a pas rejeté le plan russe ».

Lire Aussi:  La manière secrète que la Chine et la Russie écraseront l'Amérique dans une guerre

Le lundi 23 juillet, des agences d’information ont également fait état de violentes frappes contre les positions terroristes au Golan occupé. Les raids se sont produits à Sayda al-Golan, parallèlement aux opérations de l’armée syrienne. Le virage « médiatique » israélien s’est-il produit après des frappes russes?

Source : PRESS TV