En Tunisie, l’équipe de rugby du Zimbabwe obligée de dormir dans la rue

L’équipe masculine de rugby à 15 du Zimbabwe est arrivée lundi 2 juillet au soir à Béja en Tunisie, où elle rencontrera samedi l’équipe nationale tunisienne dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du Monde 2019. Mais sur place, l’accueil s’est avéré un peu froid… Et « l’équipe des Sables » a passé la nuit sur le trottoir.

Depuis ce mardi 3 juillet au matin, plusieurs photos et vidéos montrant les joueurs de l’équipe de rugby à 15 du Zimbabwe dormir à même le sol, la tête sur leurs valises, circulent sur les réseaux sociaux.

À cinq jours de leur match contre l’équipe tunisienne dans le cadre de l’Africa Gold Cup, une compétition qualificative pour la Coupe du monde de Rugby qui aura lieu au Japon en 2019, les images font tache.

Lire Aussi:  Après des inon­da­tions, ces deux potes ont trouvé un frigo plein de bières fraîches en pleine campagne

Un logement « dégoûtant »

« Notre équipe nationale de rugby, les Sables, est traitée de façon épouvantable en Tunisie. Ils ont été obligés de dormir dans la rue car le logement qu’on leur a réservé est dégoûtant », a expliqué sur Facebook David Coltart, ancien ministre zimbabwéen des Sports, confirmant les informations de la presse zimbabwéenne.

 

« À leur arrivée, ils ont passé six heures à la frontière et les autorités ont pris leurs passeports en prétendant qu’ils devaient payer des visas d’un montant de 600 euros – qu’ils n’ont pas les moyens de payer […] Que fait le ministre des Sports ? », a-t-il poursuivi.

Lire Aussi:  Une jeune adolescente déclare que Jésus Christ est le Père de son Bébé avoir été " divinement fécondée "

« S’il vous plaît, aidez notre équipe nationale ! », a également demandé sur Twitter Trudy Stevensona, ambassadrice du Zimbabwe au Sénégal et en Gambie.

Source