Vivre avec un chat peut-il rendre les femmes infertiles?

J’ai dû faire un peu de recherche avant de répondre à cette question. Les chats peuvent porter le parasite de la toxoplasmose dans leurs fèces. Bien que la toxoplasmose n’ait pas d’effets perceptibles sur la plupart des gens, elle peut être dangereuse pour les femmes enceintes car elle peut nuire au fœtus. C’est pourquoi il est conseillé aux femmes enceintes de ne PAS nettoyer la litière.

Cependant, affecte-t-il la fertilité? Une étude chinoise a montré que les couples infertiles avaient tendance à être infectés par la toxoplasmose. [Enquête sur l’infection de Toxoplasma gondii chez des couples infertiles dans la campagne de Suzhou].

Lire Aussi:  Enfin le « médicament » pour le traitement du SIDA arrive au Kenya

Cependant, ce n’est pas une preuve concluante parce que nous ne savons pas si c’est la toxoplasmose qui a causé l’infertilité ou si elles se sont révélées à la fois infertiles et ont la toxoplasmose.

Beaucoup de gens ont déjà la toxoplasmose et ne le réalisent pas. En fait dans certaines parties du monde jusqu’à 95% de la population l’a. Aux États-Unis, environ un quart de la population l’a.

Conclusion:

Sur la base des preuves scientifiques actuelles, il n’est pas clair s’il existe un lien entre les chats et l’infertilité. Cependant, il semble que, malheureusement, il pourrait y avoir. Plus d’études sont nécessaires pour étudier cela.

Lire Aussi:  Dix signes qui montrent que vous allez bientôt mourir.

Vous pouvez voir votre médecin et savoir si vous avez la toxoplasmose. Si vous avez et avez eu des difficultés à devenir enceinte, il existe un traitement contre la toxoplasmose. (Le traitement n’est pas nécessaire pour la plupart des personnes en bonne santé.)

Vous pouvez alors essayer de tomber enceinte une fois que vous êtes libre de la toxoplasmose et avez trouvé une maison nouvelle et impressionnante pour votre chat. Je déteste dire ça parce que j’adore les chats, mais ça vaut la peine d’attendre que vous ayez des enfants pour avoir des chatons.

Par Thierry – équipe d’africa24.info