Des Américains capturés à Palmyre par l’armée syrienne

3

Citées par SANA, les forces syriennes affirment avoir arrêté dix membres de Daech dans la périphérie de Palmyre, dont six de nationalité américaine.

Le ministère syrien de la Défense a annoncé lundi détenir des preuves « irréfutables » qui prouvent le soutien des États-Unis et de la soi-disant coalition internationale à Daech.

Le ministère explique dans un rapport : « Depuis le début de la guerre, une quantité importante d’armements et de munitions de fabrication américaine et européenne est découverte et confisquée à travers le territoire syrien. Mais ces armements ne constituent qu’une partie des preuves dont dispose l’armée syrienne. »

Et le ministère syrien de la Défense de poursuivre : « Suite à la libération des mains des terroristes du Front d’al-Nosra de l’est d’Alep et d’autres régions précédemment occupées par Daech, telles que Homs, Hama, Alep et Deir ez-Zor, l’armée syrienne a découvert des armes et des munitions fabriquées en Bulgarie et dans certains autres pays d’Europe de l’Est. Cela met en évidence que contrairement à ce que prétendent les Américains et leurs alliés, ils continuent à alimenter les terroristes de Daech en armements. »

Mais les USA ne sont pas les seuls fournisseurs réguliers d’armes et de munitions aux terroristes. Le ministère ajoute : « Tel-Aviv achemine régulièrement des armements au front al-Nosra ainsi qu’aux autres groupes terroristes en les faisant transiter par des régions syriennes occupées. »

Le rapport souligne que le président américain, Donald Trump, prétend avoir cessé l’aide militaire à l’ASL (Armée syrienne libre), mais il ment : l’aide militaire US à l’ASL a repris à Idlib. Selon des informations provenant de sources anonymes, les États-Unis ont également fait parvenir des convois d’armements aux FDS (Forces démocratiques syriennes) du 5 juin au 15 septembre 2017. L’information a été rapportée par des sources proches du Pentagone, citées par Anadolu.

presstv.com