Corée du Nord: Kim Jong-Un prêt à nommer sa sœur sœur chef d’état-major de l’armée

Selon les Media Sud-Coréen, le dirigeant nord-coréen kim jong un sera prêt dans les semaines à venir à nommer sa petite sœur au poste de chef de l’état-major de l’armée. Cela vient après la nomination de sa sœur à la tête de la machine de propagande et comme chef du parti des peuples NORD-Coreen.

la semaine dernière, Kim Jong-un avait nommé sa sœur Kim Yo-Jong au politburo du parti unique, et chanté les louanges des programmes nucléaire et balistique de son pays, a rapporté samedi la presse officielle.

Sa promotion a été annoncée par le Président samedi, lors d’une réunion du parti dans le cadre d’un remaniement impliquant des douzaines d’autres hauts fonctionnaires.

Kim Yo-jong, la plus jeune fille du défunt Kim Jong-il, remplacera sa tante en tant que membre suppléante du bureau politique du comité central du Parti des travailleurs de la Corée.

Considérée comme la femme la plus puissante de la Corée du Nord, Kim Yo-Jong, âgée de 30 ans avait été désignée comme une haute fonctionnaire du Comité central du Parti il y a trois ans. Elle est également la vice-directrice du Service de propagande.

La famille Kim gouverne la Corée du Nord depuis la fondation du pays après la Seconde Guerre mondiale en 1948.

Kim-Yo-Yong est sur la liste noire des États-Unis car, accusée de plusieurs violations des droits de l’homme en Corée du Nord.

Cette nomination survient dans un contexte de fortes tensions sur la péninsule en raison des essais nucléaires et des tirs de missiles de la Corée du Nord. Les dirigeants nord-coréens et le Président américain se lancent depuis plusieurs semaines des menaces réciproques, Donald Trump déclarant le week-end dernier sur Twitter qu’il n’y aurait qu’une « seule chose » qui marcherait avec la Corée du Nord, sans donner plus de précision