Trump: Pyongyang risque d’avoir des problèmes «qu’aucune nation n’a jamais eus»

49

Le Président américain Donald Trump a de nouveau mis en garde la Corée du Nord contre des tentatives d’attaquer les États-Unis. Il a en outre estimé que ses récents propos promettant «le feu et la colère» à Pyongyang n’avaient pas été assez durs.

La Corée du Nord doit être très énervée si elle attaque les États-Unis ou leurs alliés à Guam, a déclaré jeudi le Président américain Donald Trump depuis son golf de Bedminster, dans le New Jersey, où il passe ses vacances.

Le Président a défendu sa formule de mise en garde à la Corée du Nord à laquelle il avait promis «le feu et la colère», estimant que ces propos n’avaient pas été «assez durs».

«Ils ont ainsi agi à l’égard de notre pays depuis de longues années. Il est grand temps que quelqu’un monte en première ligne pour le peuple de ce pays et les peuples d’autres pays. Donc, en quelque sorte, cette déclaration n’a peut-être pas été assez dure», a-t-il indiqué.

Donald Trump a appelé Pyongyang à reprendre ses esprits pour éviter des problèmes «qu’aucune nation n’a jamais eus».

M.Trump a ensuite noté que la Chine pouvait et devait faire «beaucoup plus» sur le dossier nord-coréen.

En outre, il a précisé que les États-Unis ne parlaient pas d’une frappe préventive contre la Corée du Nord, mais qu’ils étaient toujours prêts à négocier.

Ces propos de M.Trump font suite à un échange de menaces entre la Corée du Nord et les États-Unis. Le Président Trump a promis mardi «le feu et la colère» à Pyongyang s’il menaçait de nouveau son pays. Le même jour, l’agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA) a annoncé, citant un communiqué des Forces stratégiques nord-coréennes, que Pyongyang étudiait la possibilité de frapper les bases américaines de Guam, à 4.000 km de la péninsule de Corée, à l’aide de missiles balistiques stratégiques à moyenne portée Hwasong-12.

Source : Sputnik France

PARTAGER SUR