Les communautés sud africaines donnent aux Nigérians un ultimatun de quitter le pays

759

L’Union du Nigéria en Afrique du Sud a accusé mercredi deux communautés dans ce pays de demander aux Nigérians de quitter leur territoires.

Le président du syndicat, M. Ikechukwu Anyene, a déclaré que la communauté Kuruman dans la province du Cap du Nord donnait aux Nigérians jusqu’à jeudi pour quitter l’endroit. Anyene a également déclaré que la communauté de Klaafontein, Extension 5, à Johannesburg, a ordonné aux propriétaires de ne pas renouveler le loyer des Nigérians dans la région.

Il a déclaré que le grief des Sud-Africains était que les Nigérians étaient responsables de certains vices sociaux tels que le commerce illicite de drogue et la prostitution.Anyene a déclaré: “Le syndicat du Nigéria a tenu une série de réunions avec les communautés touchées ainsi qu’avec les autorités policières et locales sur les menaces récentes pour les Nigérians.

“Nous avons également écrit des rapports sur ces incidents et envoyé à la Mission nigériane et à la police sud-africaine. «Nous avons recommandé des interventions avant la date limite du 16 juin pour la mission et nous attendons leur réponse.

“L’union s’inquiète que tout incident impliquant des non-Africains soient attribué aux Nigérians”.

Anyene a déclaré qu’un homme ougandais, qui aurait violé une fille dans la province de Kwazulu Natal, a été décrit comme un Nigérian dans les médias. “Nous n’avons pas encore eu de réunion depuis que les ministres des deux pays se sont rencontrés.

“Depuis lors, il y a eu une propagande médiatique soutenue contre notre peuple ici”, a ajouté Anyene

PARTAGER SUR