«Rand Paul travaille pour Vladimir Poutine» : John McCain craque devant les sénateurs

John McCain a eu beaucoup de mal à digérer que Rand Paul ne partage sa vision de l’OTAN et s’oppose à l’intégration du Monténégro. Passant outre la règle qui interdit de critiquer un confrère, il l’a accusé d’être un suppôt du Kremlin.

Aux Etats-Unis, pays de la liberté d’expression, il ne fait pas bon avoir un avis différent de celui du sénateur de l’Arizona et ex-candidat à la Maison Blanche John McCain, surtout quand il s’agit de l’OTAN. Cela vous place instantanément sur la liste peu enviable des agents pro-russes. Et même pire, directement sous la coupe de Vladimir Poutine.

Le sénateur du Kentucky Rand Paul est le dernier à en avoir fait l’expérience, après s’être opposé au projet de loi du sénateur de l’Arizona sur l’accession du Monténégro à l’OTAN.

Lorsqu’il a nonchalamment pris le micro pour annoncer son opposition, puis tranquillement quitté ses collègues, Rand Paul a infligé un véritable camouflet à John McCain. Celui-ci avait en effet demandé un soutien unanime de ses confrères pour faire passer son projet de loi et s’attendait manifestement à le recevoir.

«Vous réalisez les objectifs de Vladimir Poutine», s’est insurgé le sénateur, ayant visiblement du mal à réaliser ce qu’il venait de se passer.

«C’est vraiment remarquable, qu’un sénateur bloque un traité que soutiennent ses collègues», a poursuivi un John McCain médusé. Après une tirade dans laquelle il est obligé de reconnaître sa défaite, il a conclu, amer mais sûr de son fait : «Je répète, le sénateur du Kentucky travaille désormais pour Vladimir Poutine.»

Auteur: Sparta Report