Pourquoi la Russie a-t-elle vendu l’Alaska aux USA ….. ?

L’accord sur la vente de l’Alaska aux États-Unis a été signé à Washington il y a 150 ans. Des débats enflammés continuent depuis sur les raisons de cette vente par la Russie et sur la manière de percevoir cet événement.

Les docteurs en histoire Alexandre Petrov et Iouri Boulatov nous aident à y voir plus clair.

Alexandre Petrov:

L’Alaska a été cédé ( à l’époque on disait précisément cédé et non vendu ) il y a 150 ans aux USA. Depuis, nous avons eu le temps de réfléchir sur les faits. Différents points de vue ont été exprimés des deux côtés de l’océan, parfois diamétralement opposés.

Lire Aussi:  Les guerres occidentales ont tué 4 millions de Musulmans depuis 1990

Cet immense territoire occupe actuellement des positions clés dans la région Asie-Pacifique, essentiellement par la production de pétrole et d’autres ressources minières. La transaction ne concernait pas uniquement les USA et la Russie: l’Angleterre, la France et l’Espagne étaient également impliquées.

La cession de l’Alaska a commencé par la fameuse lettre du grand-duc Constantin Nikolaïevitch, frère de l’empereur Alexandre II, au ministre des Affaires étrangères Alexandre Gortchakov indiquant qu’il fallait céder ce territoire aux USA. Incroyable mais vrai: la lettre de Constantin Nikolaïevitch a été écrite exactement dix ans avant la vente de l’Alaska.

Iouri Boulatov:

Aujourd’hui on accorde davantage d’attention à la vente de l’Alaska. Les chercheurs, mais aussi le grand public s’intéressent à ce sujet.

Lire Aussi:  Libye: l'esclavage refait surface, des migrants vendus «400 dollars pièce»

Le problème réside dans l’absence de documents qui permettraient de savoir ce qui s’est réellement passé. On peut parler de la réunion spéciale du 16 décembre 1866 mais l’expression « réunion spéciale » a toujours une mauvaise connotation dans l’histoire russe — elles étaient toutes illégitimes, tout comme leurs décisions.

Aller sur la 2’eme page ci-dessous pour lire la suite …