Les militaires chinois s’implantent en Afrique

370

Pékin construit une base dans la Corne de l’Afrique. Sera-t-elle un modeste centre de ravitaillement des navires, une base pour un contingent de paix chinois ou la première base militaire chinoise à l’étranger? Les experts interrogés par Sputnik sont partagés.

La Chine construit une base à Djibouti, dans la Corne de l’Afrique considérée comme la porte du continent africain. Les experts sont partagés quant à la véritable mission de la future base qui pourrait être un centre de ravitaillement des navires, une base pour le contingent de paix chinois déployé à Djibouti ou même la première base militaire chinoise à l’étranger.

La base militaire chinoise à Djibouti revêt une importance stratégique pour Pékin, a déclaré mardi à Sputnik Yang Mian, expert du centre des relations internationales de l’Institut chinois des télécommunications.

« Ce n’est pas une base militaire ordinaire. La base que la Chine construit à Djibouti aura pour mission d’assurer la maintenance technique et le soutien logistique de la Marine, mais elle n’aura pas de fonctions stratégiques », a indiqué Yang Mian. Selon lui, la localisation de la base est aussi importante. Les États-Unis, la France, le Japon et d’autres pays disposent de bases militaires à Djibouti, situé à proximité de la mer Rouge et de l’océan Indien et non loin du canal de Suez menant à la Méditerranée. « Dans ce contexte, la Chine crée aussi une base de maintenance technique à Djibouti », a ajouté l’expert.

Selon Hong Lei, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, la base jouera le rôle de centre de soutien logistique pour les navires chinois qui participent à la lutte contre la piraterie maritime.

Mais le porte-parole du ministère chinois de la Défense Yang Yujun a déclaré le 30 novembre qu’il s’agissait d’une base de soutien des 800 soldats de la paix chinois déployés à Djibouti. Toutefois, Fang Fenghui, chef d’État-major général interarmes de l’Armée chinoise, a indirectement confirmé qu’il s’agissait de la première base militaire chinoise à l’étranger. Fang Fenghui a remercié lundi à Pékin le chef d’État-major général des Forces armées djiboutiennes pour le soutien apporté à la construction de la base chinoise à Djibouti. « Je ne suis pas au courant des projets de construction de bases chinoises dans d’autres régions du monde sauf Djibouti », a-t-il indiqué devant les journalistes en marge de cette rencontre.

La création d’une base chinoise à Djibouti est le résultat d’une entente intervenue entre le président chinois Xi Jinping et son homologue djiboutien Ismaïl Omar Guelleh en décembre 2015.

« Il s’agit d’un scénario normal pour un État qui comprend son importance et commence à réaliser son potentiel géopolitique (…). Cela arrive sur fond d’affaiblissement de l’influence américaine. Les États-Unis perdent leurs poids politique en refusant de parvenir à des compromis avec d’autres pays. Il serait étonnant si la Chine ne créait pas de bases militaires à l’étranger, surtout à Djibouti. Sa portée géopolitique s’explique par la proximité des routes commerciales internationales et des voies de transport de matières premières », a déclaré à Sputnik Stanislav Tarassov, expert russe de l’Afrique et de l’Extrême-Orient. La Chine s’est solidement implantée à Djibouti grâce à plusieurs projets économiques d’envergure. Elle a notamment achevé en 2016 la construction d’un chemin de fer reliant Addis-Abeba, la capitale éthiopienne, à Djibouti pour quatre milliards de dollars. Des sociétés chinoises réalisent les plus importants projets d’infrastructure à Djibouti dont le coût total dépasse les 500 millions de dollars. La création d’une base militaire serait donc plutôt appelée à protéger les intérêts commerciaux chinois dans la région.

En savoir plus: https://fr.sputniknews.com/international/201612061029044833-chine-base-militaire-corne-afrique/