Yahoo! lance une nouvelle application d’informations personnalisée et « sociale »

Le groupe internet américain Yahoo! a lancé mardi une nouvelle application mobile d’actualités, qui reprend certaines caractéristiques des réseaux sociaux afin de fournir aux utilisateurs des informations personnalisées.

« Nous voulions donner à l’application une identité distincte parmi (les services) d’informations et en faire un endroit où les gens vont venir pour avoir des conversations autour de l’actualité », a expliqué Simon Khalaf, vice-président de Yahoo!, en présentant la nouvelle application Yahoo Newsroom à l’AFP.

Le coeur de l’application est un fil d’informations où on fait défiler des actualités. L’utilisateur peut toutefois signaler des sujets qui l’intéressent en s’abonnant à des rubriques (que Yahoo! appelle des « vibes ») correspondant à des thématiques fortes dans l’actualité.

Lire Aussi:  Biden refuse le poste de secrétaire d’Etat dans l’administration Clinton

Il peut s’agir de sujets généraux, comme la vie politique américaine ou les sciences; mais il est aussi possible de s’abonner aux actualités concernant une personnalité comme le président Barack Obama ou l’un des deux principaux candidats à l’élection présidentielle, Hillary Clinton et Donald Trump. Cela permet de voir apparaître dans son fil des actualités plus personnalisées et correspondant à ses centres d’intérêt.

L’application permet aussi à l’utilisateur de réagir ou de publier un commentaire sur un article repéré sur internet, et de l’intégrer à l’une des rubriques. Les articles très commentés ou suscitant beaucoup de réactions auront tendance à remonter dans les fils d’informations des personnes s’étant abonnées aux « vibes » en question.

Lire Aussi:  Le président Trump sévèrement battu au golf, a fait caca dans son pantalon.

L’application compte « des centaines de vibes », qui sont générées essentiellement par un algorithme avec un système de contrôle par des éditeurs de Yahoo!, a précisé Simon Khalaf à l’AFP. Mais il n’a pas exclu qu’à terme les utilisateurs puissent aussi proposer leurs propres thèmes d’actualité.

« C’est la première fois que nous cédons le stylo à la communauté » des utilisateurs, a-t-il relevé.

Il fait valoir que plus de 300 millions de personnes viennent chaque mois sur les services de Yahoo! pour s’informer, et assure que la nouvelle application est une manière « d’élever ces conversations ».

Yahoo Newsroom est compatible avec les appareils mobiles d’Apple ainsi que les smartphones de diverses marques utilisant Android, le système d’exploitation mobile de Google.

Lire Aussi:  Netanyahou: j’ai convaincu Trump d'annuler l'accord nucléaire de l'Iran

Cette nouvelle initiative intervient alors que Yahoo! vient d’accepter de vendre son coeur de métier au géant des télécoms Verizon, après plusieurs années à tenter sans succès de se réinventer pour relancer sa croissance.

Certains observateurs se sont toutefois interrogés sur l’avenir de ce projet de mariage à 4,8 milliards de dollars après la révélation récente par le groupe internet qu’il a été victime il y a deux ans d’une cyber-attaque massive, ayant compromis 500 millions de comptes d’utilisateurs.

Avec AFP