La Russie a réduit les super-armes Américaines et Françaises à zéro

C’est l’euphorie des premiers succès dans la création de nouveaux types d’armes dans les cercles scientifiques militaires aux États-Unis. D’une manière familière, les Américains ont surnommé leur découverte la « super-arme ».

C’est une installation énorme et encombrante, qui est capable de tirer un projectile sous l’influence du champ électromagnétique. Les premiers résultats des tests ont montré les bonnes capacités de l’invention américaine. Cela améliore considérablement la puissance de l’arme, contrairement aux armes traditionnelles, qui utilisent des charges de poudre.

L’armée américaine s’est déjà hâtée de déclarer que toute la puissance de la nouvelle invention sera dirigée contre la Russie en Europe et la Chine en Asie. Il est probable que de telles déclarations peuvent faire trembler une personne ignorante. Cependant, cette intimidation doit être traitée avec un certain scepticisme. Il y a deux raisons à cela.

Lire Aussi:  Un astéroïde énorme fonce vers la Terre, la date de son arrivée est déjà connue

Le premier – l’arme américaine est seulement au stade de l’essai initial. Par conséquent, il est encore trop tôt pour parler de ses pleines capacités;

La deuxième – la Russie a un concept similaire; il a été testé plusieurs fois, mais pas comme ce qui a été annoncé.

Par conséquent, la « super-arme » américaine n’est qu’une simple campagne d’annonces de plus. Il faut croire que l’armée américaine ainsi que ses scientifiques ne s’intéressent pas aux découvertes scientifiques du reste du monde.

Que disent les représentants du Pentagone ? Leur nouvelle arme tire un projectile pesant 3 kg à une vitesse de 2,5 kilomètres par seconde. Contrairement à l’homologue américaine, l’arme russe tire un projectile pesant 3 kg avec une vitesse beaucoup plus rapide de 6,25 kilomètres par seconde.

Même sur la base de ces chiffres expérimentaux, il devient clair que les scientifiques américains n’ont pas créé une nouvelle « super-arme ». Et si l’on considère que les déclarations de l’armée américaine impliquaient que les armes seront utilisées pour contenir la Russie et la Chine, alors nous pouvons supposer des développements similaires en Chine.

Lire Aussi:  Le Président Trump veut envoyer les Américains à la lune

L’aspect gigantesque des armes électromagnétiques, selon les ingénieurs russes, ne permet pas de les installer sur les plates-formes de combat qui sont déjà en service. Elles nécessitent de créer une série d’équipements terrestres et maritimes d’un nouveau genre.

Selon les scientifiques de la Fédération de Russie, les capacités des nouvelles armes permettront de détruire des satellites spatiaux. Des canons montés sur des chars permettront aux véhicules blindés d’être invincibles et ils auront une plus grande puissance destructrice.

Selon le département de l’armement et de l’équipement de la marine russe, il est trop tôt pour parler de la création d’une nouvelle arme aussi bien pour la Russie que pour les États-Unis. Néanmoins, les Américains déclarent en toute confiance qu’ils sont prêts à créer une «nouvelle superarme » en 2020.

Lire Aussi:  Google vous écoute en permanence. Voici comment trouver les enregistrements!

Les Américains devraient probablement réfléchir avant de faire des annonces. Selon la presse américaine, les États-Unis ont dépensé environ 500 millions $ sur ce nouveau projet. De plus, pour préparer l’arme pour une utilisation pratique, ils devront dépenser 800 autres millions $.

Une de leurs dernières bourdes a été le « super-avion » F-35 largement médiatisée. Un avion qui n’a pas justifié les espoirs et les actifs financiers investis pour sa réalisation, et qui, à la fin, peut se révéler être le plus inutile de l’histoire des États-Unis.

La comparaison n’est peut-être pas judicieuse, mais le « railgun » américain (le nom de la super-arme: NDT) pourrait simplement devenir un autre « failgun » pour l’Américain moyen.

Source