Une femme britannique reconnu coupable d’avoir rejoint daesh avec son fils

LONDRES: Une femme britannique a été reconnu coupable avec son fils d’avoir rejoin le groupe etat islamique ‘Daesh,’ devenant la première femme à être déclaré coupable de l’infraction après son retour au Royaume-Uni à partir du califat autoproclamé en Syrie.

Tareena Shakil, 26, a été reconnu coupable d’être un membre de Daesh et d’encourager les actes de terrorisme. Elle sera condamné lundi. La police a déclaré en Octobre 2014, elle et son fils d’un ans a pris l’avion pour la Turquie, où elle passa en Syrie et a passé trois mois là-bas.

Les Officiers antiterroristes ont arrêtés Shakil soupçonnées d’infractions liées au terrorisme et de négligence d’enfant à l’aéroport Heathrow de Londres quand elle est revenuer. Son fils a depuis été pris en charge sociale.

Lors de son procès, Shakil a nié les accusations, affirmant qu’elle ne rendue en Syrie parce qu’elle voulait vivre sous la loi islamique stricte. Mais une photo sur son téléphone la montré posant avec une arme à feu et de porter une cagoule Etat islamique, et une autre photo montrait en Syrie posant sous le drapeau du groupe. La police a également dit qu’elle avait envoyé une série de tweets avant qu’elle ne quitte la Grande-Bretagne, en encourageant les autres à commettre des actes terroristes.

« Notre évaluation est qu’elle était pas naïfs; elle avait des intentions parfaitement claires quand elle a quitté le Royaume-Uni « , a déclaré Marcus Beale à West Midlands Police. Il a ajouté qu’elle « a présenté une menace réelle » pour la Grande-Bretagne à son retour.

Comme beaucoup d’autres pays européens, la Grande-Bretagne est de plus en plus préoccupés par les résidents – en particulier les jeunes – voyageant en Syrie pour combattre ou soutenir des militants. Les chiffres publiés ce mois-ci ont montré que le nombre de filles et de femmes qui voyagent de Grande-Bretagne à la Syrie est en augmentation.