$2,1 milliards d’accord sur les armes: ma voix sera entendue au moment opportun – jonathan

L’ancien président Nigérian Goodluck Jonathan, a déclaré mercredi qu’il est pas encore temps pour lui de parler sur le scandale de  $2,1 milliards du scandal de l’achat d’armes en cours impliquant prétendument son conseiller à la sécurité nationale, le colonel Sambo Dasuki, et certains haut politiciens dans le pays parce que la question est en cour.
L’ancien président, qui a fait cette annonce connu dans une série de tweets sur son compte Twitter officiel, a ajouté que le temps aura raison, il va raconter sa version de l’histoire.
Il a dit, « Ma voix sera certainement entendu au moment opportun au sujet de la mauvaise gestion des fonds d’armes présumé.
«Je ne voudrais pas interférer avec la procédure par le système judiciaire que mon administration a travaillé sans relâche à renforcer. »