Que faire ? Elle me menace de publier nos photos intimes si je cessais d’être lesbienne

Tout s’est vite passé que je n’ai rien vu venir. Même pas un signe. Non plus un soupçon. Ce que j’ai pu voir c’est que j’étais déjà à fond. Ma première fois avec une lesb!enne s’est passée dans une nuit glaciale. Mon histoire.

un geste qui a dû tout déclencher

Un soir que j’étais chez une amie en train de regarder un film à la télé dans sa chambre, par maladresse j’ai fait un geste qui a dû tout déclencher. Sur le point de tomber du lit j’ai me suis aggripée sur la po!trine de mon amie afin d’éviter la chute. Ce geste innocent que je fais en touchant ses  »cinq » provoqua une forte sensation en elle.

Lire Aussi:  A force de chercher le BAC, j’ai fini par avoir le SIDA

Personnellement, j’ai adoré, donc cela ne me dérangeait pas. Elle s’est vite rendue compte que j’étais receptive à son geste et elle n’hésita pas à le refaire en me touchant en plein les  »cinq » que je sentais les bouts se durcir. Cette réaction lui donnera tout le boulevard de mon corps qu’elle commença à toucher et à karesser de partout. De la tête au pied en passant par le ventre, les bras, la cuisse, les pieds, elle n’avait plus de gêne. Bien sûr que moi aussi je me sentais bien dans cette situation que je vivais pour la première fois.

Mais Anne-Marie semblait avoir plus d’expérience en la matière que moi. Et subitement j’eus cette soudaine envie. Je me suis enfin lachée sans retenue comme une bête. Folle assoifée de s*xe. Ma bouche allait contre la sienne et bientôt nos langues devaient se croiser.

Lire Aussi:  Confidence: «comment Dieu a détruit le serpent maléfique qui était dans mon estomac»

Oui, Anne-Marie avait cette maitrise agréable de me rendre folle allonger sur le tapis de la chambre. Elle m’avait même mise nue sans que je ne m’en rende compte en enlevant le sl!p que j’avais en dessous de ma cuIotte. Elle me fera couler tout de même en me procurant un plaisir jamais rencontré. Puis, à mon tour, j’ai pris l’initiative d’en faire autant pour elle. Tant bien que mal je réussi quand même à la faire crier de plaisir.

…tout C’est arrêter pour avoir une vie $.xuelle normale

Depuis ce jour, nous nous voyons en cachette. Mais au fil des années, notre relation se bonifiait. J’étais devenue une véritable lesb!enne. Nous sommes devenus de vrais amants. Je refusais même l’avance de jeunes garçons parce que je me sentais bien avec Anne-Marie.

Lire Aussi:  Je vie avec une femme qui est une machine au lit. elle ne se fatique jamais. Que faire ?

Un jour que je réfléchissais sur cette $*xualité que je menais, je réalisai que si ça continuait ainsi, je ne pourrai jamais avoir un homme dans ma vie et des enfants également. Alors, j’ai décidé de tout arrêter pour avoir une vie normale.

Mais Anne-Marie me menace de dévoiler ma vie à tout homme qui voudrait de moi avec des vidéos et images à l’appui si je la quittais. Que faire ?